top of page
  • Adeline Glibota

Camille Sebbag, directrice générale de la vodka bio Le Philtre

Camille Sebbag est Directrice générale et associée de la marque de vodka bio Le Philtre, lancée en juin 2020.


L’idée est née des frères Beigbeder - Frédéric l’auteur, et Charles l’entrepreneur - et de leur ami d’enfance, le producteur Guillaume Rappeneau.

Ces grands amateurs de vodka ont eu envie de proposer leur version, de tradition russe. Camille les a rejoint en janvier 2020, six mois avant le lancement, avec l’objectif de piloter la mise sur le marché et les équipes. Aujourd’hui, elle est également en charge de l’export.


S’ils se sont tournés vers Camille, c’est en raison de son expertise dans le domaine de l’innovation et de la commercialisation des spiritueux.



Cette pure parisienne est une ancienne de Dauphine, dont elle est sortie avec un diplôme en marketing, avant de passer un master à l’ESCP. Elle a ensuite travaillé dans de grands groupes, dans le domaine des cosmétiques et des parfums, en développement produit. Mais elle a « peu d’appétence pour les produits » et se rend compte que c’est la partie business et la distribution qui l’intéressent le plus. Elle change donc d’univers et passe 4 ans chez Moët Hennessy Diageo, le leader de la distribution de champagne, vins et spiritueux. Elle s’occupe tout d’abord du marché français et de marques grand public, avant de prendre en charge l’innovation dans les catégories rhum et whisky. Outre une solide expérience, ces années chez MHD seront une porte d’entrée vers le milieu de la gastronomie et de la fête.


Entrepreneure en devenir, Camille est tenaillée par l’envie de quitter l’univers des grands groupes pour se rapprocher du monde des start-ups. L’opportunité de rejoindre l’aventure Le Philtre se présente à elle, avec la perspective de passer rapidement associée. Avec une vraie ambition : ne pas être cantonnée au statut de marque pointue, mais de devenir un acteur majeur du secteur. L’objectif affiché est de créer le meilleur produit possible, à base de matières premières réfléchies et sourcées: de l’eau de Jeansac (Charentes) et du blé bio d’Italie. La production est assurée à Cognac, car le made in France est une valeur primordiale et « un gage de qualité » pour Camille et les fondateurs de la marque.


Le passé de Camille en matière d’innovation transparaît dans ce nouveau projet : les bouteilles du Philtre sont réalisées en rebus de verre recyclé - ce qui explique que chaque bouteille ait une couleur unique. Et la marque a mis au point un système de vrac, avec une offre de remplissage des bouteilles dans des points de vente partenaires (dont Kaviari).


Après deux levées de fonds, la marque est en plein essor. Mais dans cette équipe majoritairement féminine, qui travaille au contact du milieu de la nuit, tout n’est pas toujours rose. « Le #MeToo n’est pas passé par là », déplore Camille, dont l’équipe a eu à déplorer « des propos sexistes à la limite du harcèlement » dans le cadre d’événements festifs auxquels la marque participe. Pour accompagner son équipe, Camille a donc mis en place des formations de prévention contre les violences sexistes avec Gloria. « C’est notre responsabilité en tant que boîte », estime-elle.


Site internet de Le Philtre : https://lephiltre.com/

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Commentaires


bottom of page